Détail

VENDU


Origine : Deruta
Epoque : 1552
Matière : majolique
Hauteur : 29 cm


D'un format imposant, cette cruche appelée aussi "boccale", fut réalisée en Italie probablement dans les ateliers de céramique de Deruta(1) en Ombrie. Sa datation est aisée car elle présente un millésime peint sous la anse : 1552. Son décor est constitué principalement d'une armoirie se détachant d'un fond en forme de cuir enroulé lui-même entouré de tores de laurier et de fruits. A Deruta à cette époque, l'atelier de Giacomo Mancini detto il Frate est connu(6).

Deruta est une petite cité où la production céramique est attestée dès la deuxième moitié du 15ème siècle. Une archive de 1477 mentionne des noms de potiers pratiquant leur art dans cette localité : "...le pape Sixte IV ordonne au gouverneur de Perouse que les frères Giovanni et Silvestro Blanci, céramistes de Deruta, se trouvant en règle comme contribuables de ville de Pérouse, puissent circuler librement dans cette même ville et dans ses alentours.."(2).
De 1530 à 1533, d'autres documents attestent la présence d'un certain potier du nom de Nicola Francioli detto Co (7).
Une archive datée du 4 septembre 1589 mentionne l'atelier "del Frate Mancini" : "...Pompeo Graziani... rappelle les dépenses faites pour le carrelage de majolique de la Sforzesca exécuté par Africano del Frate Mancini de Deruta..."(3).
La création céramique à Deruta existe au 13ème et 14ème siècle, elle est moins connue, et souvent confondue avec celle d'autres centres de production. La tradition faïencière à Deruta est donc une longue histoire. Cette bourgade était favorisée par sa situation géographique : elle se trouvait sur la Via Tiberina qui avec la Via Flaminia constituaient l'axe de communication le plus important entre Rome et la Mer Adriatique(8).

Notre boccale provient sans doute de l'atelier de Giacomo Mancini detto il Frate. Une chevrette et un plat attribués à cet atelier font partie des collections du Victoria and Albert Museum (4). Le musée de l'Hermitage à Saint Petersbourg possède aussi une chevrette attribuée à cet atelier et datée 1563 (5).



(1) : Deruta : en Italie centrale, commune ombrienne de +- 9500 habitants. Fait partie de la province de Pérouse.
(2) : Rome. Archives nationales. Bref de Sixte IV du 8-02-1477, en faveur de Giovanni et Silvestro del Bianco, céramistes de Deruta. In : "Deruta. L'art de la céramique". Ouvrage collectif. Publié dans le cadre d'une exposition à Limoges du 24 juillet au 20 septembre 1987. Pages 25-26.
(3) : idem (2) page 27.
(4) : Victoria and Albert Museum Londres : chevrette inv. C. 2213-1910 - Plat inv. 4378-1857. Voir (6)
(5) : musée de l'Hermitage à Saint Petersbourg : chevrette inv. F1493. Voir (6)
(6) : C. Fiocco & G. Gherardi. "La ceramica di Deruta dal XIII al XVIIIème secolo". Volumina Editrice Perugia, 1994. Pg 275-276.
(7) : Giulio Busti & Franco Cocchi. "La ceramica umbra al tempo di Perugino". Silvana Editoriale, 2004. Pages 208-209 +pages 128 à 148.
(8) : Ugolino Nicolini. "Deruta. L'art de la céramique". Ouvrage collectif. Expo Limoges du 24 juillet au 20 septembre 1987. Pg 26.

 

Demande de renseignement

 

Laurence Lenne

Chaussée de Bruxelles 344

7800 Ath

00 32 68 45 66 35

00 32 476 54 26 36

artetpatrimoine@skynet.be