Détail



Origine : Nevers (France)
Epoque : vers 1680
Matière : faïence stannifère
Hauteur : 27 cm
Largeur anses comprises : 48 cm


Cette vasque de jardin, sans doute destinée à présenter un oranger, des plantes ou un arbrisseau, devait à l'origine orner un parterre de broderie. La mode des jardins constitués de parterres en dentelle, broderie ou à arabesques trouve sa plus belle expression dans les jardins créés par André Le Nôtre (1). Jardinier du Roy, il fut le créateur des plus fameux jardins du 17ème siècle français tels que ceux de Vaulx-le-Vicomte et de Versailles. Ces jardins devenaient de la sorte des lieux de promenades, de rencontre et de divertissement de la haute société...

Dans la 2ème moitié du 17ème siècle, Nevers s'est fait une spécialité dans la réalisation de ces vases ornementaux de jardin. Ils étaient fabriqués avec une déclinaison de forme, de format et de décor différents : décor au chinois, décor à la bougie, décor persan, décor au lambrequin. Il existe dans les collections du musée d'Art et d'Industrie de Saint Etienne, un vase de jardin en faïence de Nevers ayant pour décor "la mort" figurée sous les traits d'un squelette portant une faux (2) !

Si l'art des jardins du 17ème siècle vous passionne, je recommande vivement la lecture du livre "La Faïence baroque française et les jardins de le Nôtre" (3)



(1) : André le Nôtre (Paris 1613 - Paris 1700). Fût jardinier du roi Louis XIV de 1645 à 1700. Auteur de nombreux plans d'aménagement de jardins à la française au 17ème siècle.
(2) : Jean Rosen, "La faïence de Nevers 1585-1900. Tome 2 : L'Age d'or du XVIIIème siècle". Editions Faton 2009. Page 388 n°705.
(3) : Camille Leprince, "La faïence baroque française et les jardins de le Nôtre". Avec la participation de Thibaut Wolvesperges. Feu et Talent, Paris 2014.

 

Demande de renseignement

 

Laurence Lenne

Chaussée de Bruxelles 344

7800 Ath

00 32 68 45 66 35

00 32 476 54 26 36

artetpatrimoine@skynet.be