Détail

VENDU


Origine : atelier Patanazzi à Urbino ( Italie)
Epoque : vers 1580
Matière : majolique
Hauteur : 37.8 cm

Gourde à bouchon à pas de vis en majolique italienne d'Urbino. Créée dans les ateliers Patanazzi vers 1580, elle présente comme sujets décoratifs "Hercule et Omphale" ainsi que "Venus et Adonis"(3).

Hercule tombe amoureux d'Iole, fille du roi d'Oechalie appelé Eurytos. Le roi Eurytos refuse de lui donner la main de sa fille. Hercule fou de rage tue le prince Iphitos, fils d'Eurytos en le précipitant du haut des fortifications de la cité. Comme punition pour ce meurtre, Zeus et l'oracle de Delphes le vendirent comme esclave, pour une durée d'un an, à Omphale, reine de Lydie. Là, il fut installé à un travail de femme : tissage, couture, filage de la laine...(1-2)

Hercule est ici représenté coiffé de sa peau de lion en train de filler de la laine en présence de la reine Omphale. Au deuxième siècle de notre ère, l'histoire d'Hercule et d'Omphale est narrée par le poète antique Lucien de Samosate dans son texte "Dialogues des Dieux".

L'histoire de Vénus et Adonis est quant à elle tirée des Métamorphoses d'Ovide livre X. Vénus tomba amoureux d'Adonis fils du roi de chypre. Adonis fut tué à la chasse par un sanglier. Selon la légende, c'est Arès, dieu de la guerre et amant jaloux de Vénus, qui sous les traits d'un sanglier tua Adonis.... Vénus est ici représentée découvrant le corps mort d'Adonis.

Nous pourrions nommer cette œuvre : "la gourde des amours malheureux"...

Deux gourdes semblables, mais dont les cols sont tronqués, se trouvent dans les collections du Musée du Louvre (4)

une gourde similaire, provenant des ateliers Fontana à Urbino, est conservée dans les collections du musée du Bargello à Florence (5)




(1) :"Dictionnaire de l'Antiquité. Mythologie, littérature, civilisation", M C Hawatson. Ed. Robert Lafont 1993, page 485.
(2) : "L'univers de la mythologie grecque", Guus Houtzager. Ed. Gründ 2004. Page 140.
(3) : Hercule est l'équivalent romain du dieu grec Héraclès. Vénus est l'équivalent romain de la déesse grecque Aphrodite;
(4) : Collection du Louvre inventaire n°OA 1840 et n° OA 1861. Voir/ "Les Majoliques des Musées nationaux", Editions des Musées nationaux, 1974. Pages 386 et 387.
(5) : "Fabulae Pictae. Miti e storie nelle maioliche del rinascimento". Marino Marini. Ed. Giunti, 2012. Pages 198 à 201.




 

Demande de renseignement

 

Laurence Lenne

Chaussée de Bruxelles 344

7800 Ath

00 32 68 45 66 35

00 32 476 54 26 36

artetpatrimoine@skynet.be