Détail

VENDU


Origine : France
Epoque : 1730-1750
Matière : bronze à patine brune translucide
Dimension : hauteur : 41 cm

Superbe ange musicien présenté sous la forme d'un terme. Il joue du violon et a le corps gainé dans une draperie frangée.

Il porte la marque au C couronné. Ce poinçon particulier correspond à une preuve de paiement de la taxe instituée par Louis XV le 5 mars 1745.

Louis XV, voulant renflouer le caisses royales vidées suite à la guerre de Succession d'Autriche, créa un impôt visant à taxer les métaux cuivreux. Cet impôt fut aboli le 4 février 1749.

Ce poinçon, caractérisant le paiement de cette taxe, devait en principe se trouver sur tout objet cuivreux mis en vente ou fabriqué durnat ces 4 années (1).

Provenance :
Ancienne collection : D'Allemagne (étiquette rectangulaire au revers), Nicolas Landau, Galerie J. Kugel (Paris 2006).




(1) : Lise Moor. "L'orfèvrerie au C couronné". L'Estampille - L'Objet d'Art, n°320, janvier 1998. Pages 47 à 53.


 

Demande de renseignement

 

Laurence Lenne

Chaussée de Bruxelles 344

7800 Ath

00 32 68 45 66 35

00 32 476 54 26 36

artetpatrimoine@skynet.be