Détail

VENDU


Origine : Russie, Moscou
Epoque : 1763
Matière : argent

Au 18ème siècle, à Moscou, le travail en bosse de l'argent connait un intérêt grandissant. Des coupes de style baroque en forme d'ananas ou d'ancolie apparaissent ainsi sur le marché, elles imitent directement les modèles de "pokal" ou de "hanap" des orfèvres allemands du 17ème siècle. Leurs alter-ego moscovites du 18ème siècle copient donc des coupes dont les formes sont originaires d'Augsbourg ou de Nuremberg un siècle plus tôt et les russifient notamment par l'application d'un aigle à deux têtes comme élément sommital. Ces hanaps réalisés dans les ateliers d'orfèvrerie de Moscou sont, à partir de 1740, agrémentés d'ornements rocaille. Ce mélange de style constitué d'une part d'un design allemand du 17ème siècle et d'autre part d'un décor rocaille 18ème siècle est typiquement moscovite.

Les poinçons :
Sur les objets en argent provenant de Moscou apparaît au 18ème siècle, à côté des poinçons de la ville, du maître essayeur et du maître orfèvre, celui de l'alderman. Ce dernier était le président de la guilde et était requis pour superviser la qualité de l'objet. Le poinçon qu'il appliquait avait une forme de coeur enserrant des signes et est attribué à un certain F. Petrov.

Le poinçon de la ville de Moscou représente un Saint Georges terrassant un dragon accompagné du millésime 1763.

Les poinçons de maître essayeur et de maître orfèvre figurent dans des rectangles : Maître Gabriel Zontag actif à Moscou de 1747 à 1780 ainsi que le maître B.A non identifié à ce jour.Ce dernier est connu par le biais de certaines oeuvres dont un gobelet en argent daté de 1771 publié par Alexander von Solodkoff.



 

Demande de renseignement

 

Laurence Lenne

Chaussée de Bruxelles 344

7800 Ath

00 32 68 45 66 35

00 32 476 54 26 36

artetpatrimoine@skynet.be