Détail



Origine : Rotterdam
Epoque : 1820-1830
Matière : faïence

Waterloo, le 18 juin 1815
A la fin de la bataille de Waterloo, vers 19h30, après l'échec des charges furieuses de la cavalerie française et alors que Napoléon s'apprête à engager la Garde Impériale dans une ultime attaque contre le plateau de Mont Saint Jean, le Prince Guillaume, commandant le 1er corps de l'armée de Wellington, est blessé d'une balle à l'épaule par le feu des tirailleurs de l'infanterie française qui se trouvent à quelques dizaine de mètres de lui. Son cheval, Wexy, est lui aussi blessé au poitrail. La scène représente ce moment : le Prince Royal, en uniforme de général des Hussards britanniques, est secouru par ses officiers qui portent bicorne ou schako au chiffre du Roi des Pays-Bas, un W couronné. A l'avant plan, un officier encourage ses hommes, de jeunes soldats d'un bataillon de la Nationale Militie néerlandaise dont la plaque des schakos porte la devise : Voor Oranje en Vaderland. Derrière le Prince, des cavaliers néerlandais qui portent l'uniforme des Carabiniers, au casque de fer à cimier. A l'arrière-plan, des soldats britanniques, réunis autour de l'Union Jack, font feu sur les groupes de triailleurs français. (C.D.*)

*Notice descriptive réalisée par monsieur Charles Deligne, Conservateur du Musée d'Histoire Militaire de Tournai.


 

Demande de renseignement

 

Laurence Lenne

Chaussée de Bruxelles 344

7800 Ath

00 32 68 45 66 35

00 32 476 54 26 36

artetpatrimoine@skynet.be