Détail



Cette transcription sur carreaux dits de Delft d'un épisode de la bataille de Waterloo semble avoir été réalisée comme une "photographie instantanée" de ce bout d'histoire. En fait, le peintre sur faïence a repris une composition due au célèbre peintre/graveur/aquarelliste hollandais Jan Anthonie Langendijk (Rotterdam 1780- Amsterdam 1818). Ce dernier s'était spécialisé dans la représentation de scènes militaires comme son père (Dirk Langendijk) l'avait fait avant lui. Jan Anthonie Langendijk est reconnu pour la qualité de ses tableaux à sujets d'affrontements militaires qualifiés par les spécialistes de "pris sur le vif". Il réalisé en 1817 une toile immortalisant le futur roi Willem II de Hollande blessé sur le champs de bataille de Waterloo. Cette oeuvre picturale fut diffusée dans les milieux artistiques par le biais d'une gravure titrée "Het blesseeren" publiée par la maison van Gijn et Cie à Dordrech. Notre tableau de faïence est la retranscription fidèle de cette oeuvre.

Ces tableaux de céramique composés d'une multitude de petits carreaux sont souvent attribués aux ateliers de Delft. La réputation de la faïence delftoise ayant largement dépassé les frontières de son pays d'origine, par extension et souvent par méconnaissance, on dénomme de cette manière l'ensemble des carreaux fabriqués dans les Pays-Bas même s'ils ne sont pas produits à Delft mais quelques kilomètres plus loin à Rotterdam, Amsterdam...ou en Frise... Dans le cas qui nous concerne, il est fort probable que ces carreaux proviennent de l'atelier Aalmis à Rotterdam.

 

Demande de renseignement

 

Laurence Lenne

Chaussée de Bruxelles 344

7800 Ath

00 32 68 45 66 35

00 32 476 54 26 36

artetpatrimoine@skynet.be