Détail



Lieu: Urbino
Epoque : 1445-1555
Matière : majolique polychrome
Ht : 34.5 cm

Rare et superbe gourde d'apparat en majolique d'Ubino à décors dits hisroriés. Chacune des faces présente une scène mythologique racontant l'histoire de Persée.
Persée naquit de l'union particulière de Danaé et du dieu Zeus. Danaé, fille unique de roi d'Argos, est cloitrée par celui-ci dans une tour d'airain afin d'empêcher celle-ci d'avoir une descendance. Zeux attristé de cette situation, apparut à Danaé sous la forme d'une pluie d'or qui la féconda pour donner par la suite naissance à Persée.

Persée, comme de nombreux personnages mythologiques, eut une histoire très tourmentée. Parmi les diverses péripéties et actions qui jalonnent la vie de Persée, il y eut la libération d'Andromède. Cette scène est représentée sur l'une des deux faces de cette gourde.
Andromède, fille du roi d'Ethiopie, devait être donnée en sacrifice au monstre marin pour délivrer son peuple de ce dernier. Persée survolant l'Ethiopie aperçut la belle Andromède enchainée à un rocher. Persée s'enquit de la situation auprès du roi d'Ethiopie et fit promettre à celui-ci que s'il parvenait à tuer le monstre marin et donc à sauver Andromède et le peuple éthiopien, il pourrait épouser Andromède. Le roi, heureux de ce sauveur providentiel, accepta la proposition de Persée.... Persée épousa Andromède et de cette union naquirent huit enfants.

La forme de cette bouteille destinée à garnir le dressoir des princes de la Renaissance est directement inspirée des gourdes de pèlerins appelées "pilgrim-flask" qui existaient à cette même époque et qui trouvent leur origine au moyen-âge. Ces gourdes de pèlerin étaient réalisées en cuir, en étain, en verre ou en argent et utilisées comme fiasques de voyage, de chasse ou même de table. Lorsqu'elles ont été réalisées en majolique, leur usage était purement décoratif et d'apparat voulant par ce biais montrer publiquement le haut rang social de son propriétaire.

Les ateliers des potiers d'Urbino au 16ème siècle ont été riches de grands peintres sur céramique. On peut probablement attribuer la réalisation du décor de cette gourde à l'atelier de Guido Durantino ou de son fils aîné Orazio Fontana (1510-1561). Le maître potier Guido Durantino originaire de Casteldurante prendra le nom de famille Fontana lors de son déménagement vers Urbino en 1516. Il eut tois fils Orazio, Camillo et Nicola (1). Orazio Fontana sera formé par son père Guido Durantino et finira à la tête d'un des plus importants ateliers céramique d'Urbino. Fin des années soixante, l'atelier familiale des Fontana reçoit d'importantes commandes de la part de la cour florentine des Medicis (2).

Les grands musées du monde possèdent dans leurs collections un ou plusieurs exemples de ces gourdes en majolique. Le British Museum, le Victoria & Albert Museum, le Paul Getty Museum et le Musée du Louvre, pour ne citer qu'eux !

Couvercle refait + un éclat restauré.

 

Demande de renseignement

 

Laurence Lenne

Chaussée de Bruxelles 344

7800 Ath

00 32 68 45 66 35

00 32 476 54 26 36

artetpatrimoine@skynet.be