Détail

VENDU


Lieu : Paris
Epoque : Entre 1730 et 1740
Matière : argent et vermeil
Long :

Cette tabatière à charnière de forme chantournée présente sur son couvercle un sujet d'amour et de nymphe dans un entourage de rocaille symétrique en relief. L'épaulement de la boite figure des coquilles et volutes en relief sur fond amati.
Cette boite en argent doré à la particularité d'être composé de deux compartiments superposés.
Elle ne fait apparaître aucun poinçon hormis celui qui est appliqué "entre 1893 et 1970 sur les ouvrages aux titres légaux provenant de ventes publiques et dont on ne peut pas déterminer la provenance" (Cf. Tardy pg 208). Ce poinçon dit "au cygne" n'est pas accompagné de n° de département et a donc été frappé à Paris entre 1893 et 1970 (3).

La collection d'orfèvrerie française "Jourdan-Barry", publiée par la galerie J. Kugel en 2005, présente sous le n°163, une très belle tabatière en argent et vermeil frappée de poinçons parisiens de 1735-1736(1). Cette boite, par sa stylistique et sa technique dans la réalisation du décor parait provenir d'un même atelier ou tout du moins de la même sphère d'influence. Ce qui m'amène à attribuer ma boite à un atelier parisien des années 1730-1740.

Ouvrages consultés :
(1): Peter Fuhring, Michèle Bimbenet-Privat, Alexis Kugel, "Orfèvrerie française. La collection Jourdan-Barry", Ed. MMV, 2005, n°163 et 160.
(2): A M Claessens-Peré & L. de Ren, "Dozen om te niezen", Sterckhof studies 6, 1996. Pages: 88 à 94.
(3): Yves Markezana, "Les poinçons français d'Or, d'Argent, de Platine de 1275 à nos jours", Ed. Vial, 2005, p 109.





 

Demande de renseignement

 

Laurence Lenne

Chaussée de Bruxelles 344

7800 Ath

00 32 68 45 66 35

00 32 476 54 26 36

artetpatrimoine@skynet.be